You are here

À propos : hépatite C, B et VIH

L’hépatite C – une maladie du foie causée par le virus de l’hépatite C – est un problème majeur de santé publique au sein de certaines communautés ethniques d'immigrants au Canada. Le CEC a porté une attention particulière aux personnes des communautés chinoise, égyptienne, philippine, sud-asiatique et vietnamienne en raison des taux de prévalence élevés (plus de 3 %) de l’infection dans leur pays d’origine. Les personnes de ces communautés sont aussi à risque accru de contracter l’hépatite B et le VIH, qui se transmettent de façon semblable (c.-à-d. par contact sexuel et de sang à sang).

L’hépatite C, l’hépatite B et le VIH sont faciles à prévenir. Plus encore, ils sont traitables! Toutefois, parce que les personnes dans la communauté ne savent pas comment ces virus sont transmis ni comment les éviter ou les traiter, ils continuent de se propager. La stigmatisation et la peur d’être jugé empêchent les gens de demander à leur professionnel de la santé comment se protéger, eux-mêmes et autrui. Or, il est important que les gens sachent qu’au Canada, la discrimination envers une personne qui a une maladie va à l'encontre de la loi des droits de la personne.

Subir un test de dépistage est le seul moyen de savoir si vous êtes infecté. Ces infections virales sont traitables mais les traitements fonctionnent mieux lorsqu’ils sont administrés dès le début.

Ci-dessous vous trouverez des faits sur l’hépatite C, l’hépatite B et le VIH, ainsi que des liens vers des fiches d’information sur les taux de prévalence et d’autres facteurs concernant les personnes des cinq communautés sélectionnées pour ce projet.

Hépatite C

  • L’hépatite C est une maladie du foie causée par le virus de l’hépatite C.
  • Il est transmis par un contact de sang à sang avec une personne porteuse du virus.
  • Environ 25 % des personnes infectées se débarrassent du virus d’eux-mêmes après l’infection initiale. Toutefois, dans 75 % des cas, l’hépatite C devient une infection chronique (à long terme).
  • L’hépatite chronique peut mener à la cirrhose (cicatrisation) du foie et/ou au cancer du foie.
  • Les traitements disponibles au Canada peuvent guérir l’infection.
  • Les personnes les plus à risque sont :
    • les personnes nées entre 1945 et 1975 (le groupe d’âge ayant le risque le plus élevé d’infection au VHC);
    • les personnes ayant été en contact avec le sang d’une autre personne par l’utilisation d’aiguilles non stérilisées pour des interventions médicales ou dentaires, des tatouages ou la consommation de drogues injectables.
  • Vous devrez subir des analyses sanguines pour confirmer si vous avez le virus.
  • Il n’existe pas de vaccin contre l’hépatite C, mais elle est évitable.

Hépatite B

  • L’hépatite B est une maladie du foie causée par le virus de l’hépatite B.
  • Le virus est transmis par contact avec le sang, le sperme ou le liquide vaginal d’une personne infectée.
  • 90 % des adultes peuvent se débarrassent du virus de l’hépatite B d’eux-mêmes. Toutefois, s’il est contracté durant la petite enfance, l’infection devient chronique dans 90 % des cas et un traitement est nécessaire.
  • L’hépatite B chronique peut mener à la cirrhose (cicatrisation) du foie et/ou au cancer du foie.
  • Les personnes les plus à risque sont :
    • les enfants nés d’une mère qui a l’hépatite B;
    • les personnes ayant été en contact avec le sang d’une autre personne par l’utilisation d’aiguilles non stérilisées pour des interventions médicales ou dentaires, des tatouages ou la consommation de drogues injectables;
    • les personnes qui ont eu des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée.
  • Vous devrez subir une analyse sanguine pour confirmer si vous avez le virus.
  • Des traitements pour l’hépatite B chronique sont disponibles; ils contrôlent la libération et la propagation du virus mais ne mènent pas à une guérison complète.
  • Des vaccins sûrs et efficaces peuvent prévenir l’hépatite B. Parlez à votre médecin au sujet de la vaccination!

VIH

  • Le VIH est un virus qui s’attaque au système immunitaire et qui affaiblit la capacité d’une personne de combattre les infections. Le syndrome d’immunodéficience acquise (sida) représente le stade le plus avancé.
  • Le VIH est transmis par contact avec le sang, le sperme, le liquide vaginal ou le lait maternel d’une personne infectée.
  • Les personnes les plus à risque sont :
    • les personnes ayant été en contact avec le sang d’une autre personne par l’utilisation d’aiguilles non stérilisées pour des interventions médicales ou dentaires, des tatouages ou la consommation de drogues injectables;
    • les personnes qui ont eu des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée;
    • les enfants nés d’une mère qui a le VIH.
  • Vous devrez subir une analyse sanguine pour confirmer si vous avez le virus.
  • Le VIH ne peut pas être guéri, mais il peut être contrôlé efficacement à l’aide de traitements.
  • Sans traitement, la personne infectée peut développer des maladies graves comme la tuberculose et le cancer.
  • Il n’existe pas de vaccin contre le VIH mais il peut facilement être évité. Parlez à votre médecin!